La nouvelle étiquette NRJ , sans jeu de mot!!!!

By |mai 23rd, 2016|Non classé|0 Comments

Cette étiquette énergétique fait partie de l’environnement du consommateur français depuis 1994 (et oui le temps passe…).  Toutefois il fallait un nouvel étiquetage énergétique afin de mieux évaluer les compétences environnementales et les progrès techniques tout en offrant au consommateur un lecture plus simple.

On trouve sur ces étiquettes énergies l’échelle d’efficacité énergétique qui va du rouge pour les appareils les plus gourmands au vert foncé pour les plus sobres ainsi que la consommation d’énergie en KWH/an.

Mais je vois dans vos yeux une question : pourquoi mon installateur préféré me parle aujourd’hui de ces étiquettes? En quoi notre synergie est-elle concernée?

Parce que  depuis fin 2015, les étiquettes énergétiques concernent également les équipements de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Ainsi cet étiquetage est applicable sur tous les produits générateurs (chaudières, pompes à chaleur…) jusqu’à 70 KW et jusqu’à 500 litres pour la préparation d’eau chaude sanitaire.Cette étiquette définit les critères minimum de rendement énergétique et les limites maximales d’émission polluantes et acoustiques.

Votre professionnel doit signaler la classification énergétique sur tous ses devis et fournir l’étiquette à la livraison et pose du matériel. Sur chaque étiquette produit apparaissent : le fabricant, le modèle, la  fonction de chauffage des locaux, la classe d’efficacité énergétique de A++ à G, la puissance thermique en KW et le  niveau de puissance acoustique en db.

Mais cela va encore plus loin.

Outre les étiquettes produits sur chaque composants des systèmes de chauffage (chaudières, pompes à chaleur), on va aussi être en présence des étiquettes systèmes qui elles font apparaître en plus la classe générateur fonction ECS, l’apport solaire, l’apport ballon,  la classe énergétique fonction ECS, l’apport régulation et l’apport générateur supplémentaire. C’est votre installateur qui vous la remet.

Mais qu’est ce dont que ces étiquettes ?

C’est bien plus simple qu’il n’y parait. En effet, une installation chauffage est bien souvent constituée de plusieurs composants consommateurs d’énergie. L’étiquette système va donc prendre en compte l’ensemble de l’installation. Il est d’ailleurs tout à fait possible que cette étiquette affiche une classe d’efficacité supérieure à celle des composants pris isolément : l’union ne fait-elle pas la force?

Voici un exemple d »étiquette système car une image vaut 1000 mots

index

C’est encore du latin? Appelez moi et traduisons ensemble 😉